Gri grou gri grou… les grues remontent

Par défaut

A moins d’être sourd et aveugle, vous avez sans doute remarqué ces jours-ci que les grues passent par centaines et remontent vers le nord.
Ce retour des oiseaux migrateurs me fait, chaque année, immanquablement penser au « Merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède » de Selma Lagerlöf  :

Si vous n’en connaissez que des versions édulcorées ou le dessin animé, c’est peut-être l’occasion de découvrir la version intégrale éditée par Actes Sud. Plus de 600 pages, d’accord, mais cela vous tiendra lieu de roman d’aventure, de recueil de contes et de guide de voyage sur la Suède (… de 1900), sans compter votre édification morale (!).

En 1901 Selma Lagerlöf est déjà romancière, mais elle a été institutrice et l’Association générale des instituteurs lui demande « de composer, pour la première classe de l’école primaire, un livre de lecture qui donnerait une description vivante de la nature suédoise, de ses plantes et de ses animaux, ainsi que l’histoire de sa civilisation depuis les temps les plus reculés jusqu’à l’époque récente. Les enfants devraient y trouver un lien qui les rattacherait au monde des conceptions populaires au moyen d’une légende qui caractériserait chaque province. Ils devraient recevoir en outre des notions sur la Suède actuelle, ses conditions de vie et sa culture. »

C’est ainsi que Nils, le petit gardeur d’oies, transformé en tomte à cause de sa méchanceté, va survoler toute la Suède cramponné à l’aventureux jeune jars de la ferme « à qui les appels des oies sauvages avaient donné une véritable envie de voyager ».

Grâce à la carte au début du roman  et les documentaires illustrés que possède la bibliothèque sur la Suède, vous pouvez vous aussi entreprendre ce voyage passionnant. D’autant que nombre des préoccupations écologiques du livre nous concernent toujours : l’assèchement d’un lac peuplé d’oiseaux, l’exploitation déraisonnable de la forêt, les redoutables chenilles processionnaires, les incendies… A la fin du livre, paru en 1906, la vieille Akka de Kebnekaïse fait cette requête à Nils :

« Si tu as appris des choses utiles en notre compagnie, Poucet, tu dois certainement penser maintenant que les humains ne sont pas les seuls à avoir le droit d’être sur cette terre, dit solennellement l’oie meneuse. Dis-toi que vous possédez un grand pays et que vous auriez certainement les moyens de nous laisser, à nous autres pauvres animaux, quelques îlots dénudés, quelques lacs peu profonds, tourbières humides, montagnes isolées ou forêts éloignées, où nous pourrions vivre en paix ! Durant toute ma vie j’ai été poursuivie et chassée. Ce serait bon de savoir qu’il existe aussi un refuge pour quelqu’un comme moi. »

Et, dès 1909, la Suède crée les premiers parcs nationaux d’Europe dans l’idée de « préserver le patrimoine naturel et culturel pour les générations futures ».

En 1909 également,  Selma Lagerlöf est  la première femme à recevoir le prix Nobel de littérature.

Elle est ici peinte par Carl Larsson, peintre suédois* très connu pour ses aquarelles intimistes de sa famille et de sa maison, mais qui fut un artiste polyvalent (il fut même le premier auteur suédois de bande dessinée). Des détails de ses peintures ont été maintes fois  repris pour les couvertures des livres de Selma Lagerlöf  et vous pouvez retrouver la même atmosphère idyllique dans les souvenirs d’enfance de Selma Lagerlöf :  « Marbacka, souvenirs d’enfance »  (Actes Sud) :

(Marbacka est le nom du domaine où a grandi Selma, petite fille un temps paralysée des jambes, et qui s’y souvient des jours heureux comme des moments de chagrin, des scènes de la vie quotidienne, des portraits des membres de la maisonnée…)

Bon voyage !

(*) pour les amateurs de Carl Larsson et/ou de Philippe Delerm, celui-ci  avait, en 1996,  consacré un livre à Carl Larsson : « Sundborn ou les jours de lumière ».


Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s