Chronicle

Par défaut

Quand on va voir ce film, on ne sait absolument pas où on met les pieds.

Evidemment, il y a la bande-annonce énigmatique. De l’histoire on ne sait pas grand chose, à part qu’un groupe d’adolescent découvre un trou, et qu’ils se découvrent des supers pouvoir qu’ils n’avaient pas avant.

Bon à partir de là, ça ressemble à tout le reste: des pouvoirs, des ados, le lycée américain de base, les soirées…

Mais c’est après que ce film diffère des autres, avec un fond plus profond que ce que l’on pourrait penser au premier abord.

Tout d’abord avec la maladie et l’alcool qui détruit tout ce que le personnage principal a autour de lui, puis avec une lente descente aux Enfers qui s’observe par la violence crescendo au fur et à mesure du film, jusqu’à un final impressionnant.

Un film sans prétention, mais qui nous fait tout de même réfléchir sur la société actuelle et ses maux.

Ravie de l’avoir vu 🙂

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s