Les sept royaumes

Par défaut

Les sept royaumes de Cinda Williams China

T1 – Le roi démon

T2 – La reine exilée

Les Sept Royaumes sont gouvernés par la reine des Fells qui maintient un équilibre précaire entre les clans installés dans les plaines, les ensorceleurs qui complotent à la Cour, et les Valiens.

« Les relations entre les clans étaient tendues, certes, mais cela n’empêchait pas les gens des plaines de rechercher les marchandises des clans…

Le camp des Pins Marisa était réputé pour ses médicaments, ses teintures, ses guérisseurs.

Le camp Demonai était surtout connu pour ses amulettes magiques et ses guerriers.

D’autres camps se spécialisaient dans les bijoux non magiques… »

Han Alister, le héros de ce roman, qu’on surnomme aussi Gourmettes, a régné par le vol et la violence sur le Marché des Chiffonniers, quartier miséreux de la cité de la Marche des Fells.

« Il y avait Han Alister, soutien de famille, commerçant et voyou à ses heures. Il y avait Chasse-seul, qui avait été adopté par le camp Marisa et aurait aimé rejoindre les clans pour de bon. Et enfin Gourmettes, petit malfaiteur et baroudeur … »

Son surnom de Gourmettes lui vient de deux bracelets qui enserrent ses poignets, des bracelets magiques dont il ne pressent pas encore l’importance.

Une rencontre inopinée avec Micah Bayar, fils du puissant conseiller de la reine le Haut Magicien Gavan Bayar, lui permet de rentrer en possession d’une étrange amulette .

« L’amulette avait quelque chose d’à la fois maléfique et fascinant. Le pouvoir en émanait, comme la chaleur d’un fourneau par une froide journée d’hiver, qui lui aurait réchauffé le devant du corps et fait ressentir plus durement le froid sur le reste de sa personne. »

La possession du bijou va précipiter les événements et déchaîner les forces du mal.

Au cours de ses périples pour échapper aux tueurs lancés à sa poursuite, Han va rencontrer la princesse Raisa.

Raisa ana’Marianna, l’héritière du trône du Loup Gris des Fells, suscite toutes les convoitises. Promise à un mariage forcé organisé par le Haut Magicien, elle doit s’enfuir et se réfugier à l’Académie du Gué d’Oden.

Dans sa fuite elle est accompagnée par Amon Byrne, un ami d’enfance. Leur amitié va rapidement évoluer et se transformer en histoire d’amour.

Les couvertures très bling-bling effraient : on a déjà vu cent fois le médaillon avec serpents entrelacés et l’anneau du tome 2 fait furieusement penser à l’anneau de Frodon, le seul, l’unique, le vrai.

Mais joie, bonheur,exultation : dès la lecture des premières pages on est emballé. Bien sûr tous les ingrédients habituels de l’heroic fantasy sont là, bien sûr l’héroïne va devoir choisir entre deux amours mais ce n’est pas seulement un pâle copié-collé de plus. L’histoire est absolument passionnante. Il y a certes de très nombreux personnages mais tous sont clairement identifiés et ont une vraie personnalité.

Que du bonheur, vivement le T3 !

.

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s