quelques larmes

Par défaut

Ce n’est pas une lecture d’été, c’est juste un album bouleversant, déstabilisant car il nous crache à la figure ce qui se passe aux quatre coins du monde. Vous êtes, vous avez été enfants. enfants d’où? d’un pays en paix, d’une région en guerre ?

« Tu me prends en photo » est sorti aux éditions 400 coups.Le texte est de Marie-Francine Hébert et illustré par Jean-Luc Trudel.

« Une histoire où nous sommes les témoins d’une rencontre entre un photographe et deux victimes de guerre. »

J’ai du mal à lire le texte sans penser à la réalité d’aujourd’hui. Jugez par vous même car le texte est si beau et si dramatique que mes mots seraient futiles.

Une pensée pour tous les reporters de guerre et ceux qui sont face à leurs objectifs et qui n’ont pas eu la chance de naître du côté du bonheur.

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s