Les Droits de la Citoyenne

Par défaut

Olympe de Gouges

dessins Catel Muller

scénario José-Louis Bocquet

Casterman – collection Ecritures – 2012

Née Gouze, bâtarde d’aristocrate, la petite Marie grandit dans la période révolutionnaire, façonnant son esprit au contact de quelques poètes et libre-penseurs que sa beauté attire bientôt. Mal mariée à un traiteur, puis veuve, elle refuse de convoler à nouveau, tout en devenant la maîtresse durable d’un haut fonctionnaire. Montée de son sud natal à Paris, celle qui se fait maintenant appeler Olympe en garde un accent savoureux, qui la rend reconnaissable dans les salons qu’elle fréquente. Amoureuse du théâtre, elle essaie un temps de monter le sien, avant de produire à son compte moult écrits exprimant ses idées : brochures, affiches, Olympe est dans son époque, et même en avance. Contre les excès, profondément amoureuse de la vie, elle fait fi de sa condition féminine ou plutôt l’inclut dans ses combats : en 1791, elle rédige et publie la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. Engagée envers et contre tout, libre jusqu’au bout, Olympe sera guillotinée en 1973 à 45 ans, victime de la Terreur.

Découpée en séquences une date-un lieu, cette grosse bande dessinée vous balade en pleine Révolution Française, dans ses grandes heures comme ses petites, ces dernières liées malheureusement à bien des misères. Olympe y fait figure d’un boulet de canon, à la volonté paradoxalement inflexible et ouverte à toutes les nouveautés. En quelques coups de crayon (voir le travail sur les perruques, qui m’a impressionnée!) et quelques paroles bien choisies, la vie d’une femme et celle d’une époque se mêlent pour ne faire plus qu’une, comme c’était déjà le cas avec l’indomptable Kiki dans l’explosion artistique de Montparnasse. A chaque fois, la fin est rude… le prix à payer pour la liberté ? J’ai apprécié les appendices finaux : biographie avec événements historiques, portraits complets des personnages et bibliographie solide. De la belle ouvrage.

Image

 

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s