Comment Sauver un Vampire Amoureux

Par défaut

La découverte de son appartenance à une famille de vampires avait laissé Jessica Packwood un peu ébranlée l’an dernier. Et ce n’était que le début. À présent mariée au prince Lucius Vladescu, elle doit s’imposer en tant que souveraine devant une famille de vampires aux dents longues qui ne demandent qu’à l’écarter du trône. Autant dire que sa complète ignorance de la langue roumaine, des us et coutumes de la cour vampire et la terreur que lui inspire sa belle-famille ne l’aident pas. Quand on retrouve le corps d’un des Anciens, assassiné avec le pieu de Lucius, tout accuse le prince-vampire. Emprisonné dans le château, affaibli par le manque de sang, il dépérit peu à peu, laissant Jessica seule face à son destin. Bien décidé à sauver son mari, elle demande l’aide de ses seuls alliés : sa meilleure amie Mindy, venue des États-Unis, et le cousin de Lucius, Raniero Lovatu. Mais a-t-elle raison de leur accorder sa confiance ? Quels secrets cachent-ils ? Alors qu’elle est sur le point de perdre tout ce qui lui est cher, Jessica doit trouver un moyen de vaincre ses opposants et de s’affirmer en tant que souveraine.

On retrouve donc Jess en compagnie de celui qui est désormais son mari, Lucius, en Roumanie. La vie est dure pour la nouvelle princesse qui doit apprendre du jour au lendemain le roumain, mais aussi comment diriger une nation de dangereux assassins sanguinaires.
C’est dans ce contexte que s’ouvre ce roman. Pas super pour l’héroïne. Surtout que si je me souviens bien, l’ambiance est de plomb à la fin du tome précédent.

Bref. Dans ce tome, Jess ou la désormais Antanasia (et non pas Anastasia…) ne cesse de geindre, de se plaindre, de couiner qu’elle n’est pas assez forte. Elle ne fait pas beaucoup d’efforts, et s’appui sur Lucius qui doit tout faire. Du coup, quand il est fait prisonnier, elle est un peu dans la panade. Plusieurs fois elle tente de se reprendre. Sans succès. Jusqu’à ce qu’elle aille dans un caveau, celui de sa famille… et à croire que le ciel lui est tombé dessus, elle se sent désormais forte, prête à gouverner le pays et à faire face à un groupe de vieux croulants qu’elle devra convaincre de l’innocence de son mari… Mais oui bien sûr.

L’intrigue est mal ficelée, puisque pour ma part, j’avais déjà découvert les coupables vers la moitié du bouquin. Pas futée la princesse. Mais forcément vu qu’elle souffre elle ne peut pas voir au-delà du bout de son nez…

Heureusement je n’ai pas perdu mon temps à lire ce roman pour rien. Après tout, il faut bien qu’il y ait des points positifs non ? Ce ne peut pas être si mauvais.
Alors je dis Merci à l’auteur pour sa présence d’esprit d’avoir inventé Raniero, le vampire assassin mi-roumain, mi-italien charmeur. Lui au moins vaut le coup. On ne sait pas de quel côté il est et laisse planer le doute jusqu’au bout. Même si on se doute qu’il n’est pas si méchant que ça 😉
Sinon Mindy ne sert à rien. Pardon. J’avais dit points positifs.
Ah oui ! On apprend le roumain. C’est chouette.
Et euh… eh bien je crois que c’est tout. Parce que l’auteur ne répond pas à toutes les questions, des choses évoquées sont aussitôt oubliées, la fin se fini en cacahuète. A croire qu’elle va nous en pondre un suivant (ce qui pourrait être pas mal tient !).

Dommage. L’auteur écrit pourtant bien, mais il y a un je ne sais quoi qui fait que cette histoire n’est pas vraiment crédible (surtout avec une héroïne aussi horripilante !). Je placerais ce livre dans la catégorie : à-lire-si-vous-ne-savez-pas-quoi-lire-d’-autre-et-que-vous-avez-envie-de-vous-retrouver-dans-un-chateau-froid-en-pleine-Roumanie-au-milieu-de-nulle-part.

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s