Frankenweenie

Par défaut

Avoir un film de Tim Burton dans l’année c’est déjà bien. Mais en avoir deux, c’est mieux ! 🙂

Surtout quand il est aussi réussi que Frankenweenie l’est. Dark Shadows m’avait un peu déçue par rapport à ce que ce réalisateur est capable de faire, mais là je renoue totalement.

Victor, un as de la science, vit une amitié fusionnel avec son chien Sparky. Sauf que le jour où celui-ci meurt, Victor est seul, sans ami. Pendant un cours de science dispensé par un professeur au nom imprononçable, il découvre qu’il a l’opportunité de remettre son chien sur pied, et de nouveau être heureux.

Comme à son habitude, Tim Burton joue avec le macabre, l’émotion, l’humour pour notre plus grand plaisir. Des animaux de compagnie qui reprennent vie, qui n’en a pas déjà rêvé ? Avoir Pupuce, Médor, ou autre Rintintin qui revient à la maison, ce serait formidable.
Oui, sauf que, à jouer avec la mort, on s’y brûle. Et ça, les personnages vont très vite s’en rendre compte.

Alors oui, il faut aller voir ce film qui est de nouveau bourré de références de cinéma, que ce soit de films de Tim Burton, avec des thèmes qui lui sont chers, ou des films plus anciens, comme Dracula avec Christopher Lee, mais qui sont toujours liés au fantastique et à l’horreur.
Tout de même un petit conseil : ne pas amener les enfants trop jeunes, car même si c’est un Disney, c’est tout de même un Tim Burton.

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s