Pieds nus dans la nuit

Par défaut
Pieds nus dans la nuit

Pieds nus dans la nuitMarjolaine JarryEditions Thierry Magnier

piedsnus

Bonheur : état heureux, de bien-être, de satisfaction totale.

Est-ce-que le bonheur vaut la peine d’être vécu quand on connaît la peine et la tristesse qui sont là quand il s’en va?

Une bande de quatre copains = 2 couples, à la vie à la mort. Il y a Claire+Baptiste et Tom+ la narratrice, Louise.

Tout va exploser lorsque Claire devient anorexique. Seule, Louise continue à essayer de préserver quelque chose… mais quoi? car la maladie, le temps, la vie effacent. Louise reste bloquée sur ses souvenirs quand les autres continuent de vivre.

« Tom est jalousie, Claire est abandon, Baptiste est trahison. »

Le livre se découpe en trois grandes parties :

Se souvenir : le bonheur est parti, on se noie = Douleur

Oublier : on essaie de se soigner, de survivre = Anesthésie

S’arracher : on tente de revivre = Réeducation

J’ai aimé la tournure de l’histoire par contre, je reste sur ma faim car j’aurai aimé que l’auteure creuse plus les sentiments des autres personnages, détaille les sensations, enfin aille plus profondément dans l’écriture des souvenirs et du malaise afin de faire ressentir encore plus la difficulté que c’est de rebondir.

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s