Paso a paso

Par défaut

Le choix du titre de cette BD n’est certainement pas un hasard, même s’il s’agit du nom de la ville où un drôle de père décide d’emmèner son fiston, Russell, timide petit brun tout bouclé de 8 ans. El Paso : le passage ?
Quand débute le récit, on comprend qu’il s’agit en tout cas d’une mauvaise passe, Russell est assis dans une pièce sinistre, même si les tons orangé et bleu des illustrations l’adoucissent un peu, on ne sait pas trop ce qu’il attend, ce qui l’attend, avant qu’un personnage énigmatique habillé de noir ouvre une porte grillagée en lui disant : « C’est à toi, petit« .
Interrogatoire ?
En fait, il s’agit de l’amener dans une grande pièce vide – hormis de petites tables et des tabourets scellés dans le sol – genre réfectoire, où sont installés des personnages vêtus d’orange. Et là on réalise que Russell est dans un parloir de prison et que le personnage en combinaison orange qui s’approche est son père…
Avant d’entrer, Russell a tiré un verre d’eau fraiche pour le lui offrir et l’eau qui a dégouliné sur la table dessine comme une clé.
La clé de leur histoire ?
El Paso : le chemin ?

Aurélien DUCOUDRAY et Bastien QUIGNON signent avec « El Paso » édité par Sarbacane en 2012,

un road movie mélancolique à travers le Texas.

Impression

L’illustration ne se départ pas de ses tons orange et sépia durant tout le récit, long flash-back au cours duquel  la courte histoire de la relation père / fils, de mauvais pas en mauvais pas, se met en place pour se terminer dans ce parloir de la prison. Une histoire désastreuse mais l’apprentissage d’une relation forte, émouvante, pour laquelle on éprouve petit à petit de l’empathie.

P1090628

Publicités

"

  1. Pingback: Sixteen Kennedy Express | serialblogueuses

  2. Pingback: El Paso | Les lectures de Caro

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s