Black Mirror

Par défaut

blackmirror1x02_0001

Black Mirror est une série anglaise, créée par Charlie Brooker. C’est même une mini-série, constituée de deux saisons de 3 épisodes.

Dans cette série,  les personnages changent d’un épisode à l’autre. La constante de ces épisodes est le rapport que l’humain entretient avec ses écrans, ces miroirs noirs du titre.

Les intrigues peuvent se dérouler dans un contexte actuel : dans le premier épisode une crise politique a lieu en Grande Bretagne. La princesse a été kidnappée et en échange, les ravisseurs demandent que le premier ministre s’humilie en direct à la télé… Cet épisode questionne la frontière de ce que l’on peut regarder à la télé, le voyeurisme. Il traite également dles vidéos qui deviennent virales sur le net, de l’information en temps réel avec les tweets et la course au scoop journalistique.

martha-n-arrive-pas-a-oublier-son-amour

Les autres épisodes se situent dans un futur proche, où la technologie se fait de plus en plus présente. Une puce  permet de mémoriser et de revoir à l’envie tous ses souvenirs, dans le troisième épisode. Et ça peut devenir assez rapidement malsain, il ne faut pas vivre dans le passé… Un logiciel  permet de parler à un être défunt : le logiciel se sert de tout ce que la personne à écrit sur la toile, mail, chat, articles et recrée sa façon de s’exprimer. Dur pour les vivants de faire le deuil, quand on a une communication possible avec les morts. Enfin un semblant de mort, puisqu’au final c’est un logiciel qui communique…

black mirror

Dans le second épisode, c’est un futur plus radical, une dystopie où les hommes sont contraint de travailler devant des écrans, proposant des programmes souvent stupides, dérivés des télés réalités actuelles, mais auxquels il est impossible d’échapper. Ce n’est plus métro-boulot-dodo, mais télé-boulot-télé. Plus de lumière du jour, juste la lumière artificielle des écrans qui sont partout. Le seul échappatoire est d’être sélectionné pour participer à…une émission de télé !

Une série satyrique sur nos rapports aux écrans d’ordinateur, de télé, de tablette, de smartphone qui critique notre consommation excessive de ces médias qui deviennent de plus en plus addictifs. La solution pour échapper à ces excès serait-elle d’ouvrir un bon bouquin ?

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s