Une minorité d’un milliard d’individus dans le monde…

Par défaut

Léonard de Vinci et Angelina Jolie, Jimi Hendrix et Balzac, Eminem et Marilyn Monroe…

Quel point commun entre ces artistes ? Vous ne voyez pas.

Et si je vous propose Rafael Nadal ou Diego Maradona ?

Cette fois vous y êtes !

Bien sûr, ce sont des gauchers !

Accablés certainement  eux aussi par la bêtise et les superstitions de la majorité droitière qui leur adresse d’aimables signaux du style « gauche » égale maladroit ou et « gaucherie » signifie balourdise ou maladresse.

La main gauche était appelée autrefois  « la main du diable », quant à nos voisins anglais, pour eux,  « a left handed friend » est un ennemi et en italien, le « mancino » (le gaucher) c’est aussi le voleur…

Pourtant, si l’on en croit Michel PIQUEMAL, gaucher lui-même,  dans cet intéressant documentaire qu’est :

piquemal

« Je suis gaucher… Et alors ? »

paru aux éditions de La Martinière en 2012,

« Cette obligation [pour les gauchers] à s’adapter [dans un monde de droitiers] stimule l’intelligence (…) Il ne manque pas de grands sportifs ou d’artistes gauchers. Il y en a d’ailleurs dans tous les domaines et toutes les disciplines, depuis Barack Obama, président des Etats-Unis, jusqu’à Bill Gates, le patron de Microsoft. Sur un tout autre plan, on peut dire aussi que cela leur donne une meilleure compréhension des handicaps ou des différences chez l’autre. Ils sont donc plus sensibles et font preuve de plus de compassion ! Ils sont également plus aptes à voir les choses différemment de la majorité, à contester l’ordre établi, ce qui est bien utile si on veut que notre société avance…« 

Mais pourquoi est-on gaucher ?

Pourquoi les religions ont-elles persécuté ou persécutent-elles encore les gauchers ?

Pourquoi ne devrait-on pas contrarier un enfant gaucher ?

Aujourd’hui, les gauchers sont-ils définitivement acceptés ou simplement tolérés ?

Grâce à l’observation, aux découvertes scientifiques, à son expérience, Michel Piquemal répond à ces questions et à une vingtaine d’autres que vous pourriez vous poser, gauchers ou… droitiers. Car

« Certes les gauchers sont une minorité, et il est légitime qu’ils s’adaptent à un monde conçu dans sa latéralité pour la majorité. Mais c’est une minorité de près d’un milliards d’individus, ce qui mérite tout de même quelque considération. Depuis la plus lointaine préhistoire, ils ont toujours existé, apportant au groupe leur nécessaire spécificité dans leur mode de pensée et d’intelligence.

Sans eux, j’en suis convaincu, l’humanité ne serait pas ce qu’elle est ! »

Un glossaire, une bibliographie et la référence de quelques sites complètent ce documentaire.

Sachez également que le 13 août est la Journée internationale des gauchers.

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s