Les doigts écorchés / Sylvie Robic

Par défaut

Les  « hoggboy »  musiciens de chair et de sang apparaissent comme personnages de ce roman édité par Naïve  sessions.

Le narrateur  se souvient de son adolescence et, en parallèle, nous fait découvrir l’univers des concerts rock, la ville de Sheffield, les copains. On oscille délicatement entre passé et présent avec un sentiment de vague à l’âme.

Sylvie Robic nous décrit la subtile alchimie entre une chanson, une musique,  notre mémoire, nos souvenirs.

Le seul hic c’est que les hoggboy n’ont pas sorti d’album récent… C’est bien ennuyeux, voyez-vous, car c’est de la super bonne musique.

Et Sylvie Robic … Elle travaille ! alors : à quand un nouveau roman???????????????????

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s