Il va y avoir des Spores !

Par défaut
Vous rêvez d’une nouvelle jeunesse ? Devenez quelqu’un d’autre.
Règles s’appliquant à la clientèle de prime destinations :
1. N’oubliez pas que le corps dont vous êtes locataire est celui d’une jeune personne.
2. Il vous est strictement interdit de le modifier ou de le blesser.
3. Toute activité illicite entraînera l’annulation de votre contrat.
Le corps que vous avez loué nous appartient.

Starters

La société est désormais divisée en deux catégories après la guerre qui a touché le monde : les Starters, des jeunes gens, et les Enders, des personnes très âgées (plus de cent ans pour la plupart). Callie Woodland est une jeune fille de 16 ans qui vit avec son petit frère Tyler et leur ami Michael dans la rue depuis la mort de leurs parents, comme beaucoup d’autres gens. Ils tentent de survivre, mais le manque d’argent est de plus en plus difficile à vivre. Callie pense toutefois avoir trouvé la solution à tous leurs problèmes : on lui a parlé de Prime Destinations, aussi appelée la Banque des Corps, une société qui engage les Starters pour que des Enders fortunés puissent de nouveau retrouver leur jeunesse grâce à un transfert de corps. Pendant ce temps là, le Starter n’a qu’à dormir et ne doit s’occuper de rien. Sauf que bien sûr, rien ne va se passer comme prévu…

Ce livre a une couverture qui n’est vraiment pas engageante : dessins de circuits imprimés et visage blanc, avec des yeux de différentes couleurs (hétérochromie pour le mot savant… David Bowie, bonjour !). Pas super super. Les éditeurs de la collection R ont déjà fait mieux (La Sélection, par exemple). La quatrième de couverture (ci-dessus) par contre, elle, est alléchante. Je me suis donc lancée.

Les premières pages du livre ne m’ont pas vraiment plu : l’héroïne, Callie, ne me plaisait que moyennement et l’histoire est encore une dystopie post-apocalyptique vue et re-vue. De plus le premier chapitre est très long (40 pages !) et je me suis demandée si j’allais lire la suite. Mais comme je suis en vacances (eh eh 😉 ), je me suis dit que j’avais le temps de lire ce gros livre de 450 pages.

Finalement, ce que j’ai trouvé après est une assez bonne surprise 🙂  Ce roman est en fait un mélange d’Ames Vagabondes et du film Clones (avec Bruce Willis). Ce premier tome est plein d’action, de rebondissements, de révélations… Exactement ce que j’attends pour ce genre de livre 🙂 Cela est bien rendu grâce à des personnages/Enders comme Madison, Helena, et pas seulement l’héroïne. J’ai aussi bien aimé la petite romance Blake/Callie, Blake étant un garçon (trop) mystérieux, et dont on se doute qu’il cache quelque chose sous sa carapace de soit bon, soit mauvais.

Cependant, Callie en oublie parfois un peu son petit frère, qui est celui pour qui tout cette histoire se passe, ce qui est dommage. Et ce, même si Callie s’est en fait révélée plus maligne que ce que je pensais au début. Bon, parfois, on voit des choses arriver grosses comme des maisons, contrairement à elle, mais c’est plus marrant qu’autre chose.

Je n’ai toutefois pas du tout vu le rapport avec Hunger Games comme annoncé sur la quatrième de couverture, mis à part quelques détails…

J’ai hate de découvrir ce que l’auteur nous réserve pour le tome 2 🙂

Publicités

"

  1. Pingback: Enders | serialblogueuses

  2. Pingback: Glitch #1 | serialblogueuses

  3. Pingback: Glitch #1 | Profiteroles Loves Books

  4. Pingback: Enders | Profiteroles Loves Books

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s