L’arabe du futur

Par défaut

La nouvelle bd de Riad Sattouf vient de sortir chez Allary éditions. Après avoir observé et dépeint les jeunes dans La vie secrète des jeunes ou dans son film Les beaux gosses, une classe de collège dans Retour au collège, il se penche sur son enfance en gardant son sens du détail et son humour.

arabe_c12-300x423

Dans ce livre, il revient sur son enfance dans les années 80 entre la Syrie et la France. Fils d’un Syrien et d’une bretonne, sa famille se déplace au gré des mutations du père. La famille passera par la Libye de Kadhafi, où les maisons appartiennent au peuple et où il n’y a pas de verrous aux portes, puis par la Bretagne avec ses maisons hantées et la voisine un peu folle, avant de repartir vers le village d’enfance du père en Syrie.

Le petit Riad est un beau petit garçon blond, devant lequel tout le monde s’extasie. Il pense que dieu ressemble à Georges Brassens, chante l’hymne libyen avec ses copains et sa famille le prend pour un génie parce qu’il a dessiné Pompidou sans le vouloir. A travers une somme d’anecdotes et son regard d’enfant, sans jamais tomber dans la naïveté, Riad Sattouf raconte ce qui l’entoure : l’amitié, la dictature, la famille, la violence de ses cousins, la cruauté des enfants, les différences d’éducation entre la France et la Libye, la religion et les croyances…

Un livre passionnant, qui fait parfois sourire, et dont j’attends la suite avec impatience.

kadhafi1-tt-width-604-height-423

Publicités

"

  1. Pingback: L’arabe du futur, tome 2 | serialblogueuses

  2. Pingback: Les cahiers d’Esther | serialblogueuses

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s