L’âme emmurée

Par défaut

ame

L’âme emmurée

de Freddy Woets chez Oskar

Alix vit avec père, Pierre-Jean de Diolle D’Hermée et mère, Marie-Odile de Diolle d’Hermée dans une vieille demeure sinistre . ( Il y a également Solange mais elle compte à moitié pensez donc c’est l’employée de maison!).

Pierre-Jean, chirurgien réputé n’est jamais là et Marie-Odile se consume  dans son rôle de femme de…(c’est également  une consommatrice assidue d’ antidépresseurs ).

La pauvre Alix se retrouve confrontée seule à un problème épineux : l’existence d’un présence maléfique dans sa chambre, froid polaire, grincements, odeurs pestilentielles mais que nenni tout cela ne suffit pas à alerter Pierre-Jean de Dolle D’Hermée.

«  Ma pauvre Alice, vous êtes tellement imaginative. Ah, les artistes ! A soupiré son père, sans lever les yeux de son journal, quand elle lui parla au petit déjeuner de la froideur inexplicable de sa chambre. »

Marie-Odile n’est pas plus intéressée et grignote ses biscottes d’un air absent.

Que reste-t-il à cette pauvre Alix devant tant d’indifférence ? Son violoncelle qui lui permet de tenir ses peurs à distance.

Mais le répit est de courte durée :

 » Elle reprend… corrige, hésite… dresse l’oreille, se retourne… Personne.

Il lui a semblé entendre un souffle rauque, rapide, derrière elle.

Comme si quelqu’un de légèrement essoufflé essayait de reprendre sa respiration. Le vent , sans doute.

Elle place ses doigts sur le manche, fait glisser l’archet sur une nouvelle fausse note. Le souffle reprend derrière elle. Elle se lève, fait le tour de sa chambre, mal à l’aise, regarde sous le lit, se redresse en haussant les épaules, ouvre la partition et crie. La forme ensanglantée d’une main est plaquée sur les portées et les notes.  »

Cela ne convainc pas Pierre-Jean qui pense immédiatement à un complot venu de l’étranger :

 » – Il suffit ! Je constate que les conservatoires ne sont plus ce qu’ils étaient. Même le conservatoire Eugène-Isaïe ! Dit-il en articulant le nom d’une manière pompeuse. J’imagine que quelqu’un a trouvé drôle de vous jouer cette plaisanterie. Je suppose qu’il y a des étrangers dans votre classe ?  »

Mais un soir la menace se précise, alors que la famille de Diolle d’Hermée se sustente, du sang s’écoule du plafond et tache la belle nappe damassée .

On n’est plus chez soi, c’est intolérable d’ailleurs Pierre-Jean préfère se retirer dans son bureau et Marie-Odile dans son boudoir pour compter ses petits cachets .

Heureusement Alix trouve un allié inattendu en la personne de Samy.

Certes ce garçon cumule les handicaps :

1 le prénom, Samy ???!!!

2 la fonction : serveur dans un bar

3 la coiffure : des dreadlocks

3bis encore la coiffure avec ultime décadence des perles dans les dreadlocks.

Mais c’est aussi un poète et le coup de foudre est immédiat .

Il était temps, car la menace se précise :

 »  A travers les larmes, le souffle court, elle ne peut détacher ses yeux d’une tache monstrueuse, là ou étaient écrits les deux vers… Le  papier peint tombe en lambeaux sur une matière cireuse, qui exsude un suint rosâtre. Tout autour, des cloques boursouflent le mur, comme sur les bords d’une brûlure. De certaines s’épanche une écume moirée, depuis d’autres s’écoulent des files de morve...  »

Berk, berk, berk…

« L’âme emmurée »… tout un programme !

Enfin on allait se faire peur, j’en frétillais d’avance : un ambiance style  » La maison du diable  » (film de Robert Wise en noir et blanc que je vous recommande et qui est resté très efficace !!!), la tension qui monte, l’héroïne qui s’affole   mais le soufflé retombe tristement . Après nous avoir mis en appétit avec tous les bons ingrédients du film d’horreur l’auteur nous laisse tomber et …… patatras la fin trop rationnelle ( l’auteur aurait-il peur des fantômes ?)  nous achève .

Dommage …

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s