Eaux troublantes

Par défaut

Susumu KATSUMATA est mort en 2007, c’est à dire quatre ans avant la catastrophe de Fukushima, mais le récit qu’il fait des centrales nucléaires dans son manga « Poissons en eaux troubles » est déjà tragique sinon prémonitoire.

En une vingtaine de pages que vous pouvez visionner (ici) sur le site de son éditeur pictave « Le lézard noir », il décrit de l’intérieur la vie d’une centrale japonaise dans les années 1980 (le récit est paru dans la revue japonaise COMIC baku en 1984) et tout particulièrement les conditions de travail des ouvriers des sociétés de sous-traitance qui font le ménage et la maintenance dans les zones les plus à risque des centrales. La nouvelle s’intitule d’ailleurs « Les invisibles du nucléaire » et l’on peut penser que le titre joue sur les mots quand on observe la dernière vignette du récit.

Le récit suivant (« La pieuvre« ), paru en 1989 dans la revue Little boy complète ce témoignage d’autant plus crédible que Susuma Katsumata « spécialisé dans la physique nucléaire à l’université, considérait les centrales « comme un problème que l’on ne peut se permettre d’ignorer » (cf. page 1 de la Postface écrite par Shô Onoda) et s’était soigneusement documenté sur le sujet, se rendant même à plusieurs reprises dans les centrales Fukushima Daiichi et Fukushima Daini.

Toutefois ce manga élégamment cartonné d’un peu plus de deux cents pages : « Poissons en eaux troubles »

katsumata-214x300(Le lézard noir, 2013)

ne parle pas que des centrales nucléaires et du monde des exclus. Susumu KATSUMATA  alterne sujets réalistes (inspirés par sa propre vie) et sujets poétiques et fait également appel à des créatures du folklore japonais comme les kappas à l’apparence de tortues anthropomorphes ou les tanuki, esprits de la forêt,  qui interviennent sans complexe dans le monde des humains. Une certaine tristesse – ou nostalgie – se dégage des dessins et des thèmes de ces neuf récits, à découvrir cependant.

 

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s