Kiitos, Tove !

Par défaut

Rappelez-vous la première fois que vous avez pénétré la vallée des Moumines, peut-être était-ce à l’approche de l’hiver ou, mieux encore, quelques mois après :

« Un matin de printemps, sur le coup de quatre heures, le premier coucou traversa la vallée des Moumines. Il se posa sur le toit de leur maison bleue et chanta huit fois. Il était un peu enroué, naturellement, car c’était tout au début du printemps.

Ensuite il continua vers l’est.

Moumine s’éveilla et contempla le plafond pendant un bon moment sans comprendre où il était. Il avait dormi pendant cent jours et cent nuits, et les rêves fourmillaient encore autour de lui pour tâcher de le replonger dans son sommeil. Mais alors qu’il se tournait pour trouver une nouvelle position confortable, il vit une chose qui le réveilla net : le lit du Renaclerican  était vide.

Moumine s’assit.

Et le chapeau du Renaclerican était parti lui aussi.

« Ça alors ! dit Moumine. »

Il trottina jusqu’à la fenêtre ouverte et regarda dehors. Eh oui ! Le Renaclerican était descendu par l’échelle de corde. Moumine se hissa sur le rebord de la fenêtre et descendit avec précaution sur ses courtes pattes. Il pouvait voir nettement les traces du Renaclerican sur la terre mouillée. Elles allaient de-ci, de-là et c’était assez difficile de les suivre. Parfois elles faisaient de grands bonds ou alors elles s’entrecroisaient. « Il était gai, pensait Moumine, et là il a fait une galipette, c’est clair et net. » (Extrait de Tove Jansson :  Moumine le troll – Nathan « bibliothèque internationale » 1968 – pp.13-14)

Comment ne pas être joyeux lorsque le long hiver finlandais se termine ?

Habituellement le Renaclerican est parti vers le sud pendant l’hiver et ne revient qu’au début du printemps ; il monte sa tente près du pont qui mène à la maison des Moumines, puis il sort son harmonica pour jouer un air enjoué ou mélancolique afin qu’on sache qu’il est de retour.

P1120451

Ce Renaclerican est un personnage qui ne s’embarrasse de rien d’autre que du moment présent :

« Tout devient compliqué quand on veut posséder les choses, les rapporter à la maison et les garder. Moi, je me contente de les regarder simplement. Ensuite, je les ai dans ma tête et je peux m’occuper de choses bien plus amusantes que de porter des valises. »

Dans la vie de Moumine le troll, il y a ainsi toutes sortes de personnages intéressants, agaçants ou… émouvants comme la demoiselle Snorque qui ne laisse pas Moumine indifférent ♥♥♥.

« Le papa et la maman de Moumine recevaient toutes leurs connaissances avec le même calme ; ils se contentaient d’agrandir un peu la table et d’installer quelques lits en plus. Ainsi la maison des Moumines était-elle devenue une maison fourmillante où l’on faisait ce qui vous passait par la tête et où l’on se souciait rarement du lendemain. Naturellement il y arrivait parfois des choses scandaleuses et même terribles, mais personne n’avait jamais le temps de s’y ennuyer. (C’était là un grand avantage.) »

Il faut savoir que leur créatrice, la Finlandaise Tove JANSSON les imagina en 1939 (née en 1914, elle avait alors 25 ans) pour chasser l’angoisse de la guerre :

P1120450                                                                                                                                                  (Autoportrait, 1938)

« Nous étions en pleine Guerre d’hiver*  et je n’avançais pas dans mon travail. Essayer de dessiner me paraissait totalement vide de sens. Vous comprendrez alors pourquoi je fus soudain envahie par l’envie d’écrire quelque chose qui commencerait par « Il était une fois ». La suite allait donc fatalement être un conte, mais je m’en excusais en décidant d’éviter les princes, les princesses et les petits-enfants ; je les remplaçais par le petit personnage colérique qui accompagnait mes dessins satiriques et l’appelai Moumine le troll. »

(* ) guerre qui eu lieu de 1939 à 1940 entre la Finlande et l’Union soviétique

Car Tove Jansson est d’abord peintre et dessinatrice. Pendant la Seconde guerre mondiale et jusqu’en 1953, elle réalise les couvertures du journal satirique « Garm » où dessinait également sa mère. Son père est sculpteur, son frère Per Olov deviendra photographe, quant à Lars, l’autre frère, il collaborera avec Tove pour les bandes dessinées des Moumines. Car en 1947  le rédacteur du journal suédophone « Ny Tid », grand ami de Tove, lui proposa de créer une bande dessinée pour son journal en adaptant l’histoire des Moumines.

« Pendant 21 ans, ils dessinèrent la bande dessinée Moomin, qui allait devenir la série la plus populaire de l’histoire de la Finlande et la bande dessinée finlandaise la plus couronnée de succès à l’étranger. » (in  Juhani TOLVANEN : « Tove et Lars Jansson une vie avec les Moomins » – Le petit Lézard, 2009)

P1120445

Tove Jansson a également écrit pour les adultes et la réédition cette année en livre de poche de « Le livre d’un été » est l’occasion de (re)lire ce texte drôle et attachant :

9782253194798-T

« Observer les oiseaux sauvages, écrire un livre sur les vers de terre ou guetter les marins de passage, tel est le quotidien de la petite Sophie, qui passe ses vacances d’été sur une île du golfe de Finlande avec sa grand-mère. Une femme hors du commun, à la fois douce et espiègle, qui fume en cachette, jette sa canne pour prendre un bain de mer, et construit Venise avec des boîtes d’allumettes. À mi-chemin du rêve et de la réalité, leurs dialogues complices révèlent l’amour entre une femme qui connaît profondément la vie, et une enfant avide de la connaître. » (Présentation éditeur)

Tove Jansson a reçu en 1953 le prix Nils Holgersson, en 1966 le prix international Hans Christian Andersen pour l’ensemble de son oeuvre, en 1980,  Lars et Tove ont reçu le prix de l’Association finlandaise de bande dessinée Suomen Sarjakuvaseura et en 1993, elle reçut le prix Finlande (Suomi-palkinto) décerné par le ministère de l’Enseignement.

Kiitos*, Tove !

(*) Kiitos = merci en finnois

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s