Mon oncle

Par défaut

 index

   Mon oncle film de Jacques Tati (1958)

Dans le jardin figé dans la triste géométrie de plates bandes sans imagination et d’allées de gravillons qu’on ne peut imaginer salis par de quelconques intempéries, un poisson monte la garde et annonce par ses gargouillis l’importance des visiteurs. La maison, bloc d’un blanc aveuglant, est un hymne à la modernité : la cuisine est un laboratoire, les pièces quasi vides sont occupées par des meubles qui sont une insulte au confort.

 tati maison

 C’est la maison de la famille Arpel : Madame vaque au soin du ménage, en traquant inutilement des poussières inexistantes, Monsieur part au bureau tous les matins au volant d’un véhicule qui rejoint sur une ligne de départ imaginaire un troupeau d’autres véhicules tous semblables.

Gérard, leur fils, s’ennuie et n’existe que par les visites de son oncle M. Hulot car Mr Hulot est un passeur, un trait d’union entre cet univers aseptisé et le quartier populaire dans lequel il habite. Son appartement est au faîte d’une maison toute de bric et de broc avec des étages qui se décrochent et des escaliers qui perdent la tête.

tati-mon-oncle-maisondetati

Sous ses fenêtres il y a les étals des marchands de primeurs débordant de couleurs, la terrasse du petit café avec ses habitués, le cantonnier qui balaye avec ferveur et inefficacité le même tas de détritus.

Le film est un aller-retour incessant entre cette « zone pavillonnaire » où toute vie est contenue et policée, et l’univers poétique de M. Hulot où l’aventure est à chaque coin de rue. Bras dessus bras dessous, Gérard et son oncle musent le nez au vent, s’amusent d’un rien.

tati2

Les aspérités du quotidien, détournées en gags désopilants, s’enchaînent avec fluidité.

Et lorsque M. Arpel, assoiffé de respectabilité et inconsciemment jaloux de la douce folie si séduisante de son beau-frère, essaie de le faire rentrer dans le rang en l’embauchant dans son entreprise, c’est un feu d’artifice de situations loufoques.

Tati c’est de la magie pure, ce quelque chose qui nous fait rêver et nous ravit, qui nous émeut et nous touche au plus profond de nous-même.

Tati fait des films qui nous rendent heureux !

 

 

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s