Boardwalk empire

Par défaut

 

La fantastique série Bordwalk empire s’est arrêtée cet automne au terme de sa cinquième saison. Cette série, créée par Terence Winter et dont le premier épisode a été réalisé par Martin Scorsese est un petit bijou que je conseille fortement aux amateurs de gangsters, de drame shakespearien, des années folles ou aux spectateurs en quête d’une série bien écrite et interprétée.

boardwalkempire-saison2

Boardwalk empire c’est l’histoire sombre d’Atlantic city au moment de la prohibition et de l’émergence des casinos. Nucky Thompson, trésorier et figure incontournable de la ville se lance dans le traffic d’alcool, avec à ses côtés le jeune Jimmy Darmody, vétéran de la 1ere guerre mondiale. Maître de la manipulation, Nucky tire les ficelles et est prêt à tout pour arriver à ses fins. Il croisera le parcours de mafieux, de politiciens véreux et de voyous aux dents longues qui veulent leurs parts du gâteau, de Chicago à New-york…

Adaptée du  livre Boardwalk Empire: The Birth, High Times and the Corruption of Atlantic City de Nelson Johnson, la figure centrale de la série Enoch « Nucky » Thompson est inspiré du gangster Enoch L. Johnson. Beaucoup d’autres gangsters tiennent des rôles plus ou moins importants au fil des saisons : Arnold Rothstein, Al Capone, Lucky Luciano…

De nombreux personnages se croisent dans Boardwalk empire, ce qui fait la richesse de la série. Le personnage de Nucky, parfaitement interprété par Steve Buscemi est sombre, manipulateur, et finalement très seul. Autour de lui, Jimmy Darmody le jeune vétéran revenu transformé de la guerre, Margaret Schroeder la femme battue au caractère bien affirmé, Elias Thompson le shérif jaloux de son frère, Nelson van Alden l’agent du gouvernement obsédé par la religion et prêt à tout pour faire tomber Nucky, Richard Harrow le tireur d’élite devenu gueule cassée à la guerre, Chalky White le chef de la communauté noire d’Atlantic City ou encore le Commodore, chef de la ville et mentor de Nucky, qui a un faible pour les très jeunes filles…

Au cours des cinq saisons, de 1920 à 1931, les chutes et ascensions des personnages, les alliances qui se défont aussi vite qu’elles se sont faites, les trahisons et les meurtres rythment la série. Et une fois celle-ci terminée, je me suis dit que le personnage de Nucky Thompson était un des personnages les plus intéressants que j’ai pu suivre dans une série, au côté de Walter White et Tony Soprano.

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s