Le soleil est pour toi

Par défaut

product_9782070663576_244x0

Le soleil est pour toi est le nouveau roman de Jandy Nelson.

Noah et Jude sont jumeaux fusionnels, qui finissent la phrase l’un de l’autre et ne peuvent pas jouer à Pierre feuille ciseaux car ils jouent le même coup !  Noah est timide, bizarre, et passe son temps à dessiner. Quand il ne dessine pas dans son carnet, il dessine dans sa tête. Sa soeur, Jude, est populaire, intrépide et se passionne pour la sculpture.

A l’adolescence leurs vies se séparent de plus en plus : leur mère fantasque encourage le talent de Noah pour le dessin, étouffant les envies artistiques de Jude. Celle-ci s’éloigne de plus en plus de son frère, préférant faire la fête ou passer ses journée sur la plage avec d’autres adolescents. Noah de son côté rompt sa solitude quand arrive Brian, leur nouveau voisin.

Mais un événement tragique va définitivement faire basculer leurs destins, les obligeant à chercher la part de vérité que dissimule l’autre pour pouvoir avancer et se reconstruire.

Au delà de cette histoire fraternelle qui est le coeur du roman, les deux personnages seront confrontés à l’amour, la solitude, le deuil. Les chapitres s’alternent en nous offrant soit le point de vue de Noah à 13 ans soit celui de Jude à 16 ans, ce qui permet au lecteur de mettre en place progressivement les pièces du puzzle.

 

Certains thèmes abordés dans ce roman sont durs (mort, alcoolisme, solitude, homophobie…) mais l’écriture légère et virevoltante de l’auteur évite au roman de sombrer dans le pathos. Judy Nelson fait passer le lecteur du rire au larme en un clin d’oeil, avec ses personnages déjantés : Jude suit les conseils de la bible laissée par sa grand-mère (qui appelait dieu Clark Gable !), qui lui fait transporter un oignon dans sa poche pour éviter les maladies graves ou encore Noah, qui habitué à la solitude, sort des phrases improbables à voix hautes même quand il est entouré de personnes.

Un livre à la fois léger et grave, qui se lit d’une traite. Dans le même style que les livres de John Green, mais ce n’est pas une pâle copie. L’auteur a d’ailleurs reçu un prix littéraire aux USA pour la littérature Young adult : la Printz medal.

 

 

 

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s