21e Jour

Par défaut

5e Jour.
Sous la menace d’un ennemi invisible, Wells s’efforce d’empêcher les 100 d’imploser, bien décidé à protéger les derniers humains sur Terre.

11e Jour.
À bord de la Colonie, Glass ne sait pas combien de temps il lui reste à vivre : elle veut profiter de la moindre seconde avec Luke.

17e Jour.
Dans la forêt hostile, Bellamy ferait n’importe quoi pour secourir sa soeur Octavia, quitte à se sacrifier pour elle.

21e Jour.
Après une cruelle série de drames, Clarke se demande si les 100 sont enfin en sécurité ou s’ils ne sont que des morts en sursis…

laffont-r13973-2014

Clarke, Bellamy, Wells sont toujours bloqués sur Terre, tentant de survivre tant bien que mal avec les autres prisonniers, les 100. Ils doivent faire face à un milieu hostile, très différent de là où ils sont nés et ont grandi, une station spatiale appelée la Colonie.
Glass, quant à elle, est restée dans la station spatiale, mais l’air commence à s’y faire rare… la lutte pour la survie a commencé, pour les uns comme pour les autres.

Le second tome reprend juste trois jours après l’attaque d’un des natifs de la Terre. Un des 100, Archer, est mort, et les autres se savent en danger. Ils ne savent pas trop quoi faire, le groupe se divisant devant plusieurs chefs.
Octavia, la soeur de Bellamy, est toujours portée disparue, emportée par les Nés-Terre. Est-elle toujours en vie ? Bellamy veut en avoir le coeur net et décide d’aller la chercher sur le territoire des hommes qui ont kidnappé sa soeur.
Des gens tombent malades, et c’est Clarke qui s’occupe d’eux. On ne sait si cela est grave ou non…

L’arrivée de Sasha redonne une certaine vigueur à ce second tome qui s’était enfermé, à l’image des personnages, dans une certaine routine (comme on peut le voir ci-dessus). C’est une Née-Terre que les 100 parviennent à capturer, et grâce à elle, l’histoire va avancer.

Je suis assez mitigée sur ce second tome. Au départ, je trouvais que l’écriture n’était pas assez dynamique, de même qu’il n’y a pas assez d’action à mon goût. Toutefois, l’histoire repart un peu, incluant du suspense, et j’ai trouvé que c’était plus intéressant.

L’auteur écrit bien, ce qui aide à avancer. Au fur et à mesure du roman, des questions sont soulevées, et elles n’ont pas forcément de réponses – du moins, pas tout de suite. On retrouve le format passé et présent, ce que j’aime bien.
La fin est pleine de rebondissements, avec des choses auxquelles je ne m’attendais absolument pas. Cela relance mon intérêt pour cette trilogie !

21e Jour, Les 100 tome 2, Kass Morgan

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s