I like Europe

Par défaut

« I like Europe : paroles d’une génération de Porto à Riga » :

9782330048181

Avant d’être un livre, publié par Actes Sud junior en 2015, ce sont quinze pays et quarante-trois rencontres avec des jeunes entre 22 et 34 ans réalisées par Caroline GILLET, reporter pour France Inter, elle-même née en 1984 et Amélie FONTAINE, la dessinatrice, née en 1987.

« Nous avons pris des bus, des métros, des trams, des taxis fous et on a voyagé dans un coffre de « Smart », serrées. On a vu la mer à Nicosie et la neige à Riga. On a perdu une écharpe par ville, et à chaque fois qu’on s’est installées, on s’est bien sûr dit : « Je viendrais bien vivre ici. » On a mangé des sushis au fromage fondu à Athènes et des pierogis à Cracovie, on a appris des mots qu’on a ensuite oubliés, on a été emmenées dans des endroits géniaux et improbables, on s’est assises devant des cafés, des thés, des rakias, par terre ou sur un lit pour écouter. C’étaient des propos intelligents, touchants, drôles, parfois durs, mais jamais découragés. »

Pourtant la vie est loin d’être égale pour tous, ici, en Europe, selon qu’on est un garçon ou une fille, qu’on appartient à une minorité, qu’on cherche du travail, etc.

A un moment où certains adopteraient volontiers un repli nationaliste face aux différences et à la crise économique, contre les institutions opaques, la bureaucratie incomprise, la monnaie unique, la puissance des lobbies de tout poil…,  les histoires personnelles, les difficultés et les interrogations, les engagements pas toujours faciles de ces jeunes Européens sont intéressants à connaître pour se faire une idée neuve de l’Europe.

Le livre réunit les réflexions de dix d’entre eux, en Belgique, Bosnie, à Chypre, au Danemark, en Italie, Lettonie, Pologne, au Portugal, en Roumanie et au Royaume-Uni, à propos de divisions au sein d’un même pays, parfois héritées d’une guerre qu’ils n’ont pas vécue à la différence de leurs parents ou grands-parents, de minorités linguistique, religieuse ou sexuelle, de racisme, de leur vie tout simplement…

L’ensemble des témoignages a fait l’objet de chroniques radiophoniques (sons, vidéos et dessins) diffusées de 2012 à 2014 sur France Inter, sous le titre I like Europe et que vous pouvez toujours écouter et visionner grâce au flashcode présent dans le livre ou sur franceinter.fr.

Un livre qui interpelle plus qu’ « Ados en famille » que j’avais chroniqué avec réserve début janvier 2014 et que vous avez pu voir en exposition en début d’année à la BFM, d’autant plus que les jeunes interrogés par Caroline Gillet et Amélie Fontaine sont de jeunes adultes déjà confrontés à la recherche de travail et/ou  d’éventuelles discriminations sur leurs choix de vie. Cependant l’intérêt de l’unité de l’Europe, avec ou malgré sa diversité, n’échappe à aucun d’entre eux.

 

 

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s