L’après-midi d’un Foehn danse et cirque contemporain. Compagnie Non Nova

Par défaut

J’ai vécu 25 minutes de féerie et de pur bonheur  avec « L’après-midi d’un Foehn » – version 1, qui est un spectacle entre le cirque et la danse représenté dans le cadre de « la route du Sirque » de Nexon (Haute-Vienne).

Sur scène un danseur, Jean-Louis Ouvrard. En fond musical Claude Debussy avec une réinterprétation de « L’après-midi d’un faune » par Ivan Roussel .

cie-non-nova

 

La « maîtresse de ballet » : Phia Méanard

Tout commence par une mise en route du vent (le foehn) et la création d’un personnage en sac plastique qui s’envole, puis un puis deux…

L’homme les aime (au départ) puis les hait.

Ce qui est magique c’est de voir prendre vie ces petits « danseurs » qui virevoltent.

Ce qui est poignant c’est le parallèle qu’on peut faire avec l’Homme qui créé et qui détruit.

Phia Ménard compose  avec une idée dominante : (faire) jongler l’eau, la glace, l’air.

 

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s