Janis est folle

Par défaut

Janis est folle

de Olivier Ka aux Éditions du Rouergue

GetBlob.ashx_2-204x300

« Je sais que ma mère n’est pas là. Je ne sens pas sa présence. Ou plutôt, je perçois nettement son absence. Ça me fait toujours ça. Quand elle n’est pas là, je ressens comme une légère pression quelque part dans le ventre. Sous l’estomac. Quand elle n’est pas près de moi, quand je ne la situe plus, ça appuie ici. Je crains toujours qu’il ne lui soit arrivé quelque chose de grave. Ou qu’elle ait disparu. Un jour ça arrivera. Un jour, ça appuiera un peu plus que d’habitude, et je la chercherai partout, et elle ne sera plus là. »

Janis et Titouan, Titouan et Janis : couple improbable, mère et fils soudés dans une cavale sans fin.

Titouan a 15 ans et a été ballotté de mobil home en hôtel miteux, au hasard des intermèdes amoureux de sa mère ou des petits boulots qu’elle arrive à décrocher. Dans les deux cas, elle s’acharne à piétiner tout ce qui pourrait mettre fin à leur errance.

Autour d’eux le vide : les autres ne sont que des seconds rôles qu’ils tiennent en marge de leur existence.

Il y a parfois des escales qui ressemblent au bonheur : une maison en Bretagne, et même un container aménagé par un des amants de sa mère.

Là, Titouan, qui se contente des miettes d’une vie passée à veiller sur sa mère, a pu souffler – mais la fuite a repris.

Janis s’enfonce dans la folie, elle met le feu à cet appartement qu’ils habitaient depuis trois mois.

 » – Pourquoi t’as fait ça ? Pourquoi ?

– On ne pouvait plus rester ici.

-Mais pourquoi le feu, hein ?

Elle a secoué la tête. Elle n’en savait rien elle-même.

Des peurs avaient dû lui traverser l’esprit, et dans un moment de panique elle avait estimé qu’il n’y avait pas d’autre solution. Tout détruire pour s’obliger à foutre le camp. »

Titouan comprend qu’il n’y a plus de retour possible, sa mère lui échappe, il ne peut plus la protéger contre elle-même et on devine que la fin va être sanglante.

Il cherche des indices qui expliqueraient ces dérives parce qu’il a besoin de rationaliser ce chaos, mais il est trop tard.

C’est un roman éprouvant : ce face à face entre cette femme brisée et son fils prêt à la rejoindre dans la folie pour ne pas la quitter est extrêmement violent.

Pour jeunes adultes.

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s