Faut jouer le jeu – Esmé Planchon – Ecole des loisirs

Par défaut

Faut-jouer-le-jeu

 

Solange, fille de philosophe, est en terminale. Elle s’ennuie dans son lycée jusqu’au jour où elle rencontre deux frères: Armand et Gabriel. Grâce à eux elle découvre que la vie peut être sublimée. Que le quotidien peut se savourer si on y met un peu de poésie, d’aventure et de comédie musicale.

 

Certes, s’inventer des histoires ce n’est pas affronter la vie mais vaut-elle le coup d’être vécue si elle est monotone? Alors il vaut mieux inventer sa vie ou du moins l’organiser au gré de sa fantaisie.

 

C’est aussi un bon moyen de résister à la cruauté de la moquerie voire de la haine lorsque les autres pensent que vous êtes différents.

 

Armand : « Ce type, avec sa chemise bleue et son petit pull sur les épaules qui me regardait droit dans les yeux et qui disait : … les vrais hommes couchent avec des femmes, toi tu me dégoûtes ».

Alors « vivons toujours  en état de poésie » Hölderlin.

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s