This is not a love story

Par défaut

Greg est un lycéen introverti et cynique qui a mis au point un stratagème infaillible pour passer inaperçu au lycée. Il a pour seul ami Earl avec qui il réalise des petits films parodiques des classiques du cinéma. Il mène tranquillement sa vie quand sa mère lui demande de rendre visite à Rachel, une camarade de classe atteinte d’une leucémie. En bon garçon obéissant et surtout parce que sa mère n’accepte pas une réponse négative, il se retrouve obligé d’aller à la rencontre de Rachel…

L’histoire d’une jeune fille atteinte d’une maladie peut faire penser à Nos étoiles contraires… et bien non ! Greg est cynique et décapant, et il prévient rapidement que ça ne sera pas une histoire d’amour. Les personnages sont fous (mention spécial à Nick Offerman – le Ron Swanson de Parks & recreations – en père complètement barré) et très attachants. Un très bon moment de cinéma, dont on sort le coeur plus léger malgré le sujet difficile. This is not a love story (en VO Me Earl and the dying girl) de Jesse Andrews a eu le Grand prix et le prix du public à Sundance cette année tout comme Whiplash l’an dernier.

This_Is_Not_A_Love_Story

 

Je n’ai pas pu résister… voici une image d’un des mini films hommage/parodie de Greg et Earl, avec ici Orange mécanique (Clokwork orange en anglais qui devient Sockwork orange ! )

 

me-and-earl-and-the-dying-girl-5

sh_alexopening2

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s