Comme un feu furieux – Marie Chartres – Ecole des loisirs

Par défaut

chartresGalya vit à Tiksi, tout en haut de la Russie. Là où il fait nuit une partie de l’année. Elle habite dans ce village de 5000 habitants avec ses deux frères et son père. Son évidence : devenir Océanographe, comme le commandant Cousteau. Mais l’horizon a l’air si inaccessible, et le quotidien de cette famille tellement en vrac : un frère qui s’est enfermé depuis la disparition de leur mère, Le père qui cumule deux boulots, heureusement il y a Lazar le petit frère et Joshiah le fidèle chien.

Galya va devoir lutter contre les non-dits, la douleur d’une mère partie, et la peur de ne pas arriver à accéder au bonheur. Loin .

Heureusement elle rencontre le vieil Arcadiy et puis la photographe Evguenia, qui débarque d’un brise-glace, comme une évidence. Un avenir est-il possible?  peut-être mais il faut  y croire et se battre.

Marie Chartres, je vous adore ! vous avez réussi à me transporter là-bas, dans le froid, dans la dureté des éléments et des êtres.Votre texte est si bien écrit qu’à la lecture du livre j’étais Galya. Si tendre, tellement dans le doute, et si perdue.

Et en plus la couverture du livre m’a fait découvrir une photographe que je ne connaissais pas  : Elena Chernyshova. Parcourez son blog car son travail est magnifique.

Une oeuvre d’art total que ce livre !!

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s