Le labyrinthe du silence – Film

Par défaut

LABYRINTHE_120X160_PND5.indd

Film de Giulio Ricciarelli 2015

Avec Alexander Fehling, André Szymanski, Friederike Becht

L’histoire se déroule en Allemagne. En 1958, l’économie du pays  se redresse, et on essaie d’occulter les diverses collaborations pendant la guerre.

Un élément va jeter le trouble, et va orienter le jeune procureur Johann Radmann à enquêter  sur le camp d’Auschwitz. Il va rapidement se heurter a des fonctionnaires qui étaient directement impliqués  dans le fonctionnement du camp.

En effet après la guerre, seuls quelques membres actifs ont été condamnés. C’est le premier procès d’Auschwitch en 1947 à Varsovie. Johann Radmann, et son équipe très restreinte, vont procéder à des recherches et à de nombreuses auditions. Il vont constituer un dossier pour chaque individu impliqué.

Il va se retrouver face a un dilemme. Soit il continue ses investigations (en sachant qu’à cette période des membres de son entourage étaient sous les ordres des dirigeants), ou il abandonne, ignorant les atrocités commises.

labyrinthe-du-silence2

Il va également se rendre compte, que la plupart des Allemands, ne connaissent pas l’existence du camp d’Auschwitz !

Tout ceci va aboutir au second procès d’Auschwitz (entre le 20 décembre 1963 et le 19 août 1965) à Francfort, impliquant 22 membres de la direction du camp.

Ce film, relate un moment marquant de l’histoire de l’humanité en s’inspirant d’un événement méconnu du grand public. Alexander Fehling est prodigieux dans son rôle de procureur.

Ce film « documentaire » fait réfléchir sur nos comportements collectifs et sur notre faculté de passer sous silence les atrocités du passé.

Nom

Rang, titre ou rôle

Sentence

Stefan Baretzki Blockführer (chef de block) Prison à vie plus huit ans
Emil Bednarek Kapo Prison à vie
Wilhelm Boger Gestapo Prison à vie plus cinq ans
Wilhelm Breitwieser Häftling Bekleidungskammer Relaxé
Pery Broad Gestapo Quatre années d’emprisonnement
Victor Capesius pharmacien Neuf années d’emprisonnement
Klaus Dylewski Gestapo Cinq années d’emprisonnement
Willi Frank Chef du service de dentisterie Sept années d’emprisonnement
Emil Hantl Sanitätsdienstgrad (service médical) Trois années et demi d’emprisonnement
Karl-Friedrich Höcker adjudant Sept année d’emprisonnement
Franz-Johann Hofmann Chef de la détention préventive Prison à vie
Oswald Kaduk Rapportführer (sous-officier SS) Prison à vie
Josef Klehr Service médical Prison à vie plus quinze années
Dr. Franz Lucas SS Obersturmführer Trois ans et trois mois d’emprisonnement
Robert Mulka adjudant Quatorze années d’emprisonnement
Gerhard Neubert HKB Monovitz (Häftlingskrankenbau, infirmerie des détenus) Relaxé
Hans Nierzwicki HKB Auschwitz I Relaxé
Willi Schatz dentiste SS Acquitté et relaxé
Herbert Scherpe SS Oberscharführer Quatre années et demi d’emprisonnement
Bruno Schlage SS Oberscharführer Six années d’emprisonnement
Johann Schobert Département politique Acquitté et relaxé
Hans Stark Gestapo Dix années d’emprisonnement
Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s