Je sais que tu sais – Gilles Abier

Par défaut

je sais que tu sais

Je sais que tu sais

Gilles Abier, éditions Talents hauts 2016

Ce roman très court (95 pages) est très fort en intensité. Axelle, âgée de 14 ans est le personnage principal et c’est aussi la narratrice. Elle va nous faire partager ses émotions, ses questionnements sur l’assassinat de son frère  par son meilleur ami Bastien.

On va la suivre dans sa quête de vérité, dans son processus de deuil, jusqu’au parloir ou elle va rencontrer le meurtrier. La disparition de son frère lui fait perdre ses repères. Sa famille est détruite. Son père pleure chaque jour son fils, sa mère ne veut plus en entendre parler, et sa grande sœur se voit endosser toutes les responsabilités familiales.

Nous allons suivre le cheminement psychologique d’Axelle qui doit faire un choix. Doit-elle s’enfermer dans la douleur et la révolte ? Doit-elle pardonner pour avancer et continuer à vivre ?

« – Imagine que tu as une balance en face de toi. D’un côté, se tient la vie de ton frère, de l’autre sa mort. Aujourd’hui, tu donnes plus de poids à sa mort. La balance penche de son côté. Alors que c’est sa vie qui devrait peser la plus lourd. C’est elle qui a le plus d’importance. En pardonnant à ce jeune homme, tu te libères de la mort de ton frère pour ne garder que sa vie. »

Gilles Abier signe un roman très percutant sur l’absence et le pardon. Sans nous faire pleurer, il pointe du doigt des émotions très personnelles délicates a partager.

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s