Pensée assise – Mathieu Robin – Actes sud junior

Par défaut

Théo, jeune adulte, est condamné à rester dans son fauteuil roulant après un accident de voiture.

1540-1

« Comme la vie n’est pas faite pour être vécue en fauteuil roulant, elle devient une succession d’inconvénients. Je pestais contre tout ce qui n’était pas adapté à ma nouvelle situation… Ensuite, j’en voulus à toute cette compassion que je lisais dans le regard des autres. « 

Mais il rencontre Sofia, clarinettiste russe. Le grand amour, le bonheur, le nirvana mais pour le vivre pleinement Théo va devoir dépasser sa jalousie, sa paranoïa car même si 70% des hommes affirment qu’ils n’auraient aucun complexe à vivre avec une femme plus grande qu’eux, le jeune homme n’est pas convaincu d’être assez « comme il faut » pour sa belle.

Un court-métrage avait été réalisé en amont du livre :

 

 

Une belle histoire d’amour comme je les aime.

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s