Le fils de l’Ursari- Xavier-Laurent Petit -Editions Ecole des loisirs

Par défaut

fils0

Xavier-Laurent Petit merci d’avoir écrit ce texte. Il faudrait qu’il soit lu et analysé dans tous les lycées.

C’est l’histoire de Ciprian et sa famille. Ils sont Roms.   En France on les appellerait des « intermittents du spectacle » chez eux ce sont des voleurs de poules. Leur métier? de génération en génération ils sont montreurs d’ours et font leur spectacle sur les marchés. Il y a Daddu le père, M’man, et les 3 enfants Dimitriu, Vera et Ciprian… la grand-mère et Gaman, l’ours.

Panne de voiture, ils débarquent à Tamasciu et installent leur caravane. Mais on ne veut pas d’eux. Résultat : voiture brûlée par un groupe de la Ligue nationaliste emmené par le charcutier du coin.

Arrivent alors deux mafieux qui leur proposent de partir à Paris. Pour les frais? La famille travaillera et les remboursera.

Voilà ce petit monde qui débarque dans un bidonville parisien géré par deux brutes qui ponctionnent l’argent… pour le remboursement ! : Karoly et Dragoï.

Langue inconnue et découverte de ce monde si différent.

Mendicité (pour Vera), vol (Dimitriu et Ciprian), bricolage deviennent le lot quotidien de « ses enfants de  l’empereur Sigismond » mais pour Ciprian il n’y a rien de mal. C’est de l’emprunt, et une question de survie, dans un pays où tout le monde à tout et ne partage rien … même pas les logements vides.

La vie de Ciprian change réellement le jour où il  arrive jusqu’au jardin du Luxembourg. Ils voient des gens attablés en train de jouer aux échecs. Lui il ne connaît pas mais reste tous les jours, fasciné, devant un couple qu’il a surnommé Madame Baleine et Monsieur Enorme. Il mémorise chaque partie… Mais ne gagne plus d’argent.

Menace et violence. Reste la main tendue par Madame Baleine… Et l’espoir.

Je le répète mais c’est un très beau livre sur la tolérance et l’acceptation de l’autre dans sa différence.

 

Podul de piatra sa dramat

A venit apa si la luat

Vom face altul pe riu, in jos…

Le pont de pierre s’est écroulé

L’eau est venue et l’a emporté

On en construira un autre sur la rivière

 

A la BFM de Limoges

 

 

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s