Je suis ton soleil

Par défaut

C’est l’année de terminale pour Déborah. Sa meilleure amie préfère rouler des patins à son copain au cerveau de chouquette ( = mou et plein d’air) que de passer du temps avec elle. Du coup elle doit gérer seule sa mère qui agit de plus en plus bizarrement, son père qu’elle aperçoit dans la rue au bras d’une belle inconnue, son manque de chaussures à se mettre dû au fait que son chien les a toutes dévorées, les révisions pour le bac. Bref c’est la mouise totale. Elle va heureusement se faire des amis pour surmonter toutes ces galères : Jamal qui a une passion pour les mygales gigantesques (et fugueuses !) et son acolyte Victor, dont elle tombe rapidement sous le charme.

Une bonne surprise ! Un livre très drôle, malgré des passages sur des thèmes difficiles. Déborah a une gouaille incroyable et elle est aussi drôle et attachante que Mireille Des petites reines de Clémentine Beauvais. Marie Pavlenko décrit très bien l’amitié adolescente, et l’année de terminale, ce moment charnière. Et le chien, Isidore, qui est moche et qui pue est mon coup de coeur de ce livre !

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s