La terre des fils

Par défaut

« Sur les causes et les motifs qui menèrent à la fin on aurait pu écrire des chapitres entiers dans les livres d’histoires. Mais après la fin aucun livre ne fut plus écrit. »

Un monde post-apocalyptique. Un père tente d’éduquer ses fils à survivre. Il leur apprend les choses essentielles de ce nouveau monde : dépecer un animal, ne pas boire l’eau, ne pas toucher les morts, ne pas s’aventurer trop loin car il n’y a rien sur l’autre rive. Il laisse de côté les choses devenues inutiles : lecture, écriture, amour et tendresse. Mais le père meurt, laissant derrière lui son carnet remplit d’une écriture que ses enfants sont dans l’incapacité de déchiffrer, eux qui n’ont qu’un langage rudimentaire. Ses deux fils partent alors dans une quête pour décrypter le contenu de ce cahier, croisant sur leur route les quelques rescapés de l’apocalypse…

Une quête au coeur d’un monde hostile où la fin de l’espèce humaine est proche. Chacun tente de survivre, avec ses moyens et ses croyances. Une très bonne bande dessinée, qui m’a fait penser à La route de Cormac McCarthy.

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s