Le collège des éplucheurs de citrouilles – Laure Deslandes – TERMINE

Par défaut

 

 

Bienvenue dans la Bretagne profonde : Tregondern… Le Guantanamo breton pour un groupe de jeunes qui débarquent de la ville pour venir vivre en internat au collège des Museaux.

Pas de réseau, des ados « bizarres »comme Péline notre héroïne. Non ce n’est pas une secte, juste un moment avec des personnages qui ont une vie saine.

Méfiance réciproque, confrontation des cultures, des éducations, cohabitation difficile que Péline et Elliot vont essayer de construire malgré tout.

Péline est un peu la meneuse de son groupe de copains  tandis qu’Elliot tente d’échapper à son beau-père.

Petit à petit les barrières tombent.

On s’attache aux personnages si tranquilles et solidaires pour certains et brinquebalants pour d’autres.

… » Les gens du village ils pensent que le collège il a été oublié.

Elliot les dévisage un à un, croyant à une blague…

-Au rectorat d’académie, notre dossier est tombé derrière un radiateur.

-C’est dingue, cette histoire, siffle Elliot… Et nous? les internes?

-Vous venez de tomber dans la faille. La faille de l’oubli. Bienvenue dans notre faille ».

 

1er roman édité de Laure Deslandes ! Super bon moment de lecture.

 

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s