Nous les menteurs

Par défaut

Dans la famille Sinclair on est beau, riche, sportifs, intelligents… la crème de la crème. Et rien ne doit troubler cette image si lisse et parfaite. Il faut ravaler ses sentiments, ses rancoeurs, même ses envies si elles ne collent pas avec la volonté de Harris Sinclair le patriarche tout puissant.

L’été, ses trois filles et leurs enfants débarquent à Beechwood, leur ile au large du cap Cod. Cadence, l’ainée des petits enfants se fait une joie chaque année de retrouver ses cousins Mirren et Johnny, et Gat, la pièce rapportée, neveu du nouveau compagnon de sa tante Carrie. Chaque famille à sa propre maison, des domestiques sont là pour assurer de délicieux repas entre les baignades et les promenades…bref un paradis pour gens fortunés. Mais petit à petit les non-dits remontent à la surface et le vernis commence à se craqueler. Cadence manque de se noyer lors de ses 15 ans, et si elle ressort vivante de cet accident, sa mémoire a effacé une partie de cet été là…

Un roman qui a déjà 3 ans et que je n’avais pas encore lu ! Je me suis laissée embarquer à Beechwood, dans cette atmosphère étouffante pour voir les dessous de cette famille si parfaite. Un roman qu’on ne repose qu’une fois terminé !

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s