Mes nuits à la caravane – Sylvie Deshors

Par défaut

Lucile a perdu sa mère et depuis vit seule avec un père qui dérive.

Cette situation est si lourde qu’elle décide d’emménager dans la caravane où sa mère venait peindre.

Ben, Léna et Djoul sont là pour l’aider, quant à son père, il reste mutique.

Reste dans l’ombre la raison pour laquelle le restaurant de ses parents a brûlé il y a quelques années, tragédie qui a définitivement fait tomber son père dans l’alcoolisme.

Lucile va faire sa petite enquête et découvrir la jeunesse de ses parents.

Génial roman où l’on découvre l’amitié, la vie d’adolescents à la campagne… Bellac : 4000 habitants, la foi en l’avenir, la conquête de l’indépendance.

Une belle bande de copains, solidaires et qui croquent la vie : ça fait du bien !

 

A la Bfm .

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s