De l’autre côté du mur – éditions Thierry Magnier

Par défaut

 

Qu’il s’agisse des murs d’une prison à Berlin est, des murs de sa chambre ou l’infranchissable barrière qu’on construit dans sa tête, ce livre regorge d’expériences différentes qui parlent de frontières, d’interdit, d’incompréhension mutuelle.

La nouvelle de Mickael Ollivier « Le mur de pierre » m’a particulièrement touchée car elle exprime si bien la honte qu’on peut avoir de ses parents quand ils ne sont pas dans « la norme » et pourtant si courageux!

Mais soyons clairs : tous ces textes sont tout simplement magnifiques!

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s