Chère Fubuki Katana – Annelise Heurtier – Editions Casterman

Par défaut

Japon – Aujourd’hui .

Emi, une adolescente jusque ici bien intégrée, devient la bête noire d’un groupe de filles. Elle se réfugie dans l’univers manga et se console au Maneko Coffee (un café à chats). Elle y rencontre Hana. Elle sympathisent et grâce à cette amitié, Emi va retrouver la force et l’espoir. Mais Hana a des failles et des mystères qui pourraient mettre à néant cette complicité.

L’histoire nous amène à réfléchir sur ce pays enfermé dans le non-dit et dans l’excessif besoin de performance : pas d’épanouissement personnel, un racisme subi par les ethnies minoritaires.

C’est une description d’une société particulière vue de l’occident mais dans laquelle les conséquences du harcèlement sont toujours aussi douloureuses et universelles : isolement voire suicide.

« Le clou qui dépasse appelle le marteau ».

Etonnant Japon qui oscille entre poésie et perfectionnisme… le monde n’est pas fait pour les tendres mais restons optimistes !

Très bon moment passé à lire ce livre !

A découvrir à la bfm

https://www.casterman.com/Jeunesse/Catalogue/romans-grand-format/chere-fubuki-katana

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s