« Liz et l’oiseau bleu »

Par défaut

Il y a quelques mois, Moustik nous avait parlé de « Silent voice« .

Naoko YAMADA a, depuis, réalisé un autre anime : « Liz et l’oiseau bleu » (Kyoto animation, 2018 au Japon, 2019 pour la sortie française).

« Une émouvante et délicate histoire d’amitié entre deux lycéennes, Nozomi et Mizore, toutes deux musiciennes, aussi proches que différentes… Nozomi est une jeune femme extravertie et très populaire auprès de ses camarades de classe, doublée d’une talentueuse flutiste. Mizore, plus discrète et timide, joue du hautbois. Mizore se sent très proche et dépendante de Nozomi, qu’elle affectionne et admire. Elle craint que la fin de leur dernière année de lycée soit aussi la fin de leur histoire complexe, entre rivalité musicale et admiration. Les deux amies se préparent à jouer en duo pour la compétition musicale du lycée Kita Uji. Quand leur orchestre commence à travailler sur les musiques de Liz et l’oiseau bleu*, Nozomi et Mizore croient voir dans cette oeuvre bucolique le reflet de leur histoire d’adolescentes. La réalité rejoindra-t-elle le conte ? »

« Liz and the blue bird » a fait partie de la sélection officielle d’Annecy 2018.

(*) Librement inspiré de « L’oiseau bleu » de Maurice Maeterlinck

Silent voice – Film d’animation

Par défaut

 

 

Film d’animation de Naoko Yamada tiré du manga éponyme : « A silent voice » de Yoshitoki Oima.

L’histoire commence à l’école primaire quand Nishimiya arrive dans la classe d’ Ichida. Elle est sourde il est moqueur. Petit à petit la jeune fille va devoir subir le harcèlement de plusieurs enfants de sa classe jusqu’au jour où elle ne revient plus. Punition collective et les autres se vengent : Ichida le bourreau devient  victime.

Quelques années passent. Ichida est devenu un lycéen solitaire et paranoïaque. Il s’en veut et pense toujours que ses camarades veulent le rejeter.

La bulle éclate quand il rencontre à nouveau Nishimiya. Chacun va être la béquille de l’autre. Mais les traumatismes sont durs à effacer.

La réalisatrice traite du handicap, du harcèlement, du suicide, de l’amitié, de la reconstruction et du pardon de manière très délicate et subtile qui fera écho à de nombreux spectateurs.

Profitez-en pour découvrir le manga