Archives de Catégorie: Uncategorized

L’épouvantable peur d’Epiphanie Frayeur

Par défaut

Cette B-D éditée dans la collection Métamorphose chez Soleil est une collaboration entre Sèverine Gauthier et Clément Lefèvre.

Epiphanie est une petite fille de 8ans. Elle a, accrochée à elle, sa peur. Elle n’arrive pas à s’en débarrasser et va chercher de l’aide.

Le texte est semé de jolis dialogues à la Raymond Devos :

… « -Puis-je vous poser une question?

-Une question! mon Dieu! je n’ai pas répondu à une question depuis des années. Est-ce une question bizarre? ou blessante? une question pointue? épineuse?… Avez-vous fait le tour au moins?

-le tour de quoi?

-Le tour de quoi?! mais… Le tour de la question! »

La patine sombre des couleurs, comme aquarellisées, donne un charme supplémentaire à l’univers rempli de personnages étranges : Docteur Psyche qui la diagnostique « malade de peur », un chevalier sans peur et sans reproche, le célébre dompteur du cirque de la 12e nuit…

La peur grandit, l’handicape. La petite fille ne trouve pas d’aide mais si la solution venait d’elle?

Intéressante fiction qui parle des peurs, des phobies, et de la manière dont on peut les affronter.

Dernier élément à la fin de la B-D: le petit précis de psychiatrie  avec lequel j’ai appris la définition de la Gravisinevolophobie : peur de manquer de sérieux et de gravité à un point tel qu’on flotte dans les airs sans pouvoir jamais redescendre.

 

 

 

 

 

Publicités

California Dreamin’

Par défaut

California dreamin’ / Pénélope Bagieu

Gallimard, 2015

 

Je ne vais pas refaire un article sur cette BD qui est mon coup de cœur du moment. Par contre, je me suis intéressé à la chanson !

The Mamas and the Papas est un groupe de rock américain des années 60.  Le groupe était composé de John Phillips, Cass Elliot (« Mama Cass »), Denny Doherty et Michelle Phillips.

La chanson California dreamin’ est enregistrée en 1965. Elle est interprétée dans un bar et ne passe pas inaperçue pour Barry Mc Guire et le label Dunhill Records.  Dès sa sortie, le morceau rencontre un énorme succès commercial, aux États-Unis mais aussi en Angleterre.

Le rêve californien y est évoqué. C’est le destin de Michelle Phillips, qui quitte la Californie avec son mari, pour New York. L’objectif est d’arriver à percer dans le milieu folk. Michelle à « le mal du pays », et pour la consoler, John lui compose California dreamin’ en une nuit !

C’est le début d’une grande aventure, faîte de succès, et d’une succession de concerts.

 

 

 

Gold / The Mamas & the Papas

Édition: Geffen, P 2005 : 2 Disques compacts

 

En 2015, le réalisateur Brad Peyton annonce la sortie de son film  « San Andreas ». La chanson de la bande annonce sera ….   California dreamin’ et sera interprétée par la chanteuse Sia.

Comme la littérature, la musique traverse les époques. Elle est souvent réadaptée, mais ses origines ne sont jamais oubliées !

 

 

 

 

CD Raphaël : anticyclone

Par défaut

A 41 ans, Raphaël signe un album très aboutit. Les douces mélodies se mélangent à des textes d’une surprenante réalité, et d’une grande élégance. On y parle d’écologie, d’amour, d’amitié et de Paris. C’est un album simple, poétique et très intime.

 

L’inspiration était présente, puisqu’ il lui aura fallu deux semaines pour l’écrire ! Ce huitième album est  co-realisé avec Gaetan Roussel (chanteur des groupes Louise attaque et Tarmac).

« Retourner à la mer », c’est aussi le nom du recueil de nouvelles de Raphaël Haroche. Pardonnez du peu, puisque ce monsieur obtient le Goncourt de la Nouvelle 2017.

Alors pour Raphaël, 2017 est l’année la plus chaude, mais c’est aussi la plus riche en succès !

 

Alors je me suis mise à marcher – Kim Fupz Aakeson – Editions la Joie de Lire

Par défaut

Ce livre, c’est 14 nouvelles tour à tour poignante, triste, pimentée d’espoir, révoltée. Y sont évoqués à travers le regard d’adolescents, les séparations, les premières fois, l’alcoolisme, la maladie…

Leur point commun : l’absence physique ou mentale des parents et les dégâts opérés.

Mais si conclusion positive il devait y avoir, je dirai qu’on tombe mais qu’on se relève et alors… On se met à marcher, à découvrir, et rencontrer.

A découvrir à la bfm avec en fond musical un petit morceau de Bjork.

Des robots à la Bfm

Par défaut

 

La semaine dernière, (mercredi et samedi), dans le cadre de « Livre ta science » la Bfm mettait à l’honneur les sciences et les étudiants du club robotik de l’ENSIL de Limoges.

Partenaires de la Bfm, ils animaient ces deux journées, en présentant les robots Nao, Darwin, ainsi que leurs travaux.

Les robots Nao étaient prêtés généreusement par le lycée Turgot. Ils ont fait des démonstrations et raconté des histoires pendant l’heure du conte. Une interaction naturelle s’est produite avec les enfants, mais aussi avec les adultes.

 

Les étudiants du club robotik de l’ENSIL de Limoges, ont profité des échanges avec le public pour évoquer leurs cursus et leur présence au village de la science, du 7 au 15 octobre a l’ENSIL, site D’ESTER technopole.

 

Mais qui est Nao ? Pour quoi l’utilise t’-on ?

 

 

 

UN GRAND MERCI AU LYCEE TURGOT ET AUX ÉTUDIANTS DE L’ENSIL POUR LEUR COLLABORATION ET LEUR IMPLICATION.

Indochine ———————— 13

Par défaut

Premier opus « La vie est belle« .

Rien à dire sur la chanson. Du pur Indochine, j’aime bien.

Mais quelle déception lorsque j’ai regardé la vidéo.

Je pensais qu’on était arrivé quand même à dépasser la vision frauduleuse des couples si passionnés qu’ils doivent se taper dessus! Et je vous le donne en mille.. NON !!!!! Quitte à parler d’égalité des sexes pour une fois ça aurait pu être une femme qui donnait les coups. Et bien même pas ! j’ironise pour faire passer la déception.

Alors je vous assure les filles. On peut très bien avoir une histoire sublime, romantique sans être considérée comme un punching ball et on ne panse pas les plaies de son compagnon (ou sa compagne) en étant un paillasson.

 

Je ne vous mets pas la vidéo mais vous la trouverez facilement… ou passez à autre chose.