Archives de Tag: Cancer

In Waves

Par défaut

Dans In Waves, publié chez Casterman, AJ Dungo raconte son histoire d’amour avec Kristen et la mort de celle-ci à la suite d’un cancer. AJ rencontre Kristen au lycée, et ils se prennent de passion pour le surf. AJ Dungo mêle chapitres sur son histoire avec Kristen, sur le combat contre la maladie qu’elle mène et l’histoire du surf à travers deux pionniers de cette discipline : Duke Kahanamoku et Tom Blake. La combinaison des deux sujets fonctionne très bien, le lien d’amitié et d’admiration unissant les deux surfeurs faisant écho à l’amour que se portent Kristen et AJ. Avec un trait épuré, dans les tons bleus pour l’histoire de Kristen et marrons pour l’histoire du surf, l’auteur réussi à éviter de tomber dans le pathos sur un sujet pourtant pas évident. Avec ce joli roman graphique il rend un bel hommage à Kristen.

Nos Étoiles Contraires

Par défaut

Hazel Grace et Gus sont deux adolescents hors-normes, partageant un humour ravageur et le mépris des conventions. Leur relation est elle-même inhabituelle, étant donné qu’ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux lors d’un groupe de soutien pour les malades du cancer.

nos étoiles contraires

Après avoir lu le livre il y a peu de temps, il me semblait tout naturel de voir le film.

On reprend exactement les mêmes ingrédients que pour le livre. On peut rapidement affirmer que le film est la copie conforme du livre, mis à part quelques détails. Mêmes dialogues, même crescendo de rires qui deviennent larmes. On est loin de l’histoire cucul que ça aurait pu être.

J’ai toutefois préféré la première partie du film, la première partie du livre ne m’ayant que moyennement plu et fait rire. Et cette préférence est sans doute dû à la performance de Ansel Elgort qui donne vie à un Gus drôle et touchant. Un rôle qui montre tout son talent d’acteur, que l’on n’avait que peu vu dans Divergente.

Shailene Woodley quant à elle fait aussi un boulot formidable : elle incarne totalement le personnage de Hazel Grace, et réussi à nous faire oublier qu’elle est Tris, héroïne de Divergente.

Pour le reste du casting, on retrouve des acteurs que l’on n’aurait pas penser trouver là : Willem Dafoe, dans le rôle de Peter Van Houten, Laura Dern (Jurassic Park) et Sam Trammell (True Blood), dans le rôle des parents de Hazel.

Certains détails nous sont épargnés, surtout à la fin, afin de faire encore plus pleurer dans les chaumières. C’est a se demander si un contrat n’a pas été passé avec Kleenex ! 😉 C’est un peu dommage car le film n’est pas l’exacte copie du livre, mais pas forcément très grave, dans le sens où cela n’a aucune incidence sur l’histoire.

Un film à voir (avec un paquet de mouchoirs à ses côtés), aussi bien pour ses thèmes sur le cancer, sur la beauté de la vie, que pour sa magnifique histoire d’amour ! 🙂

De plus, la BO du film est juste magique, avec entre autres la très belle chanson d’Ed Sheeran :