Archives de Tag: Rock

Oasis – Supersonic

Par défaut

Mat Whitecross a réalisé en 2016 un très bon documentaire sur le groupe Oasis. Il retrace à grand renfort d’images d’archives les débuts du groupe jusqu’à son apogée en août 1996 où le groupe donna deux concerts devant 250.000 personnes (par soir !) à Knebworth… Les tickets se sont vendus très rapidement, le groupe aurait facilement pu faire une semaine complète sold out…sachant qu’environ 4% de la population anglaise a essayé d’avoir des tickets ! C’est dire l’ampleur du phénomène Oasis dans les années 90. Mat Whitecross place au coeur de son documentaire la relation houleuse (le mot est faible) entre les deux frères Gallagher. Comme le dit Noël dans le documentaire : « La plus grande force d’Oasis ce fut moi et Liam. Ce fut également ce qui tua le groupe. » Les deux frères ont vraiment du mal à travailler ensemble, avec chacun des caractères très différents…ils en viennent aux mains assez régulièrement, ce qui fait le délice des tabloïds et ce qui conduisit le groupe a se séparer définitivement en 2009 à quelques minutes de monter sur scène à Rock en Seine. Le documentaire est très riche, il est intéressant de voir le cheminement du groupe des quartiers ouvriers de Manchester jusqu’au titre de second meilleur groupe anglais de tout les temps (les Beatles étant évidemment numéro 1 !).

 

 

Publicités

Declan McKenna

Par défaut

Declan McKenna a 18 ans et a sorti son premier album What do you think about the car ? cet été après deux EP. Sa chanson Brazil, il l’a écrite à 14 ans et elle parle…de la corruption de la FIFA (inspirée par la coupe du monde qui a lieu au Brésil). C’est un succès, le jeune garçon enchaîne depuis les concerts et devient la nouvelle sensation pop rock anglaise. Il évite les clichés, et choisit des sujets d’actualité, engagés : Paracétamol lui a été inspiré par le suicide d’un jeune transexuel, Make me your queen parle de la question du genre. Un garçon qui ira loin.

 

Belle and Sebastian

Par défaut

Un de mes vices secrets, en dehors de la tarte au citron, c’est le groupe Belle and Sebastian. Une baisse de moral ? Belle and Sebastian. Une envie de danser et chanter ? Belle and Sebastian. Partir sur la route l’été, vitres baissées ? Belle and Sebastian.

Rien de très nouveau puisque ce groupe date de 1996 et leur dernier CD Girls in peacetime want to dance est sorti en 2015. Le groupe est fondé à Glasgow par Stuart Murdoch et Stuart David qui quitta le groupe en 2000. Il contient six autres membres actuellement. Assez parlé, je vous laisse écouter / découvrir le groupe à travers ses 9 albums dont une grande partie est disponible à la Bfm.

 

One Divide

Par défaut

One Divide est un groupe bordelais nouveau venu sur la scène française. Le groupe compte trois membres, au look « groupe anglais propre sur soi », tous originaires de Bordeaux.

One-Divide

Leur musique, c’est un mélange d’Indie Rock et de Cold Wave. Ça ressemble un peu à Indochine, un peu à Depeche Mode, avec des notes d’Interpol. Très années 80 à la sauce d’aujourd’hui.

C’est plus que pas mal. J’aime beaucoup les chansons à la fois en anglais et en français. La musique est très travaillée et m’a séduite à la première écoute. 

Ils ont sorti leur premier EP en janvier, c’est donc tout chaud 🙂

Le local – Gipi

Par défaut

Le local est une bande dessinée de l’italien Gipi, qui a également écrit Vois comme ton ombre s’allonge, un de mes coups de coeur !

A57300

Le local c’est le lieu de répétition d’un groupe rock de 4 garçons. Assez différents les uns des autres, ils amènent avec eux leurs lots de problèmes familiaux et personnels. Pour répéter, ils doivent se concentrer sur leur musique, y consacrer leur énergie mais c’est difficile de ne pas se disperser face aux problèmes du quotidien.

Une jolie bande dessinée, où le dessin nerveux de Gipi réussit à bien représenter l’énergie du rock et où l’écriture dresse des portraits d’adolescents qui luttent pour réaliser leurs rêves de musique.

 

9782070573004_4

Beck et Damon Albarn, deux albums envoûtants

Par défaut

Cette année deux petites bombes musicales viennent de sortir, par deux chanteurs-compositeurs qui n’en sont pas à leur coup d’essai. Beck, c’est un des grands compositeurs des années 90 et 2000 avec des albums comme Mellow Gold, Odelay, Mutations, Midnite Vultures où il mélange pop, rock, hip-hop, funk… Damon Albarn, c’est l’hyperactif, bourré de talent, qui officie lui aussi dans les années 90 puis 2000, avec ses groupes Blur, puis Gorillaz. Il a eu plein d’autres projets parallèles, comme le groupe The good, the bad and the queen ou des opéras avec Monkey, Journey to the west.

  damon albarn    beck - morning phase

Les deux sont de retour, Beck avec Morning phase et Damon Albarn, en solo, avec Everyday robots. Les deux cd sont très réussis, une folk moderne intimiste. Le genre de cd parfaits pour mettre en musique nos jours de spleens ou  pour s’évader. Mes deux coups de coeur musicaux de cette année 2014 !